Simulateur d’honoraires

Outil d'évaluation prévisionnelle des honoraires de maîtrise d'œuvre en bâtiment neuf

En accompagnement des décrets pris vers la fin de l'année 1993 en application de la loi MOP ( Loi n°85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d'ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d'œuvre privée ), la MIQCP a publié, à l'été 1994, aux éditions des Journaux Officiels, un guide à l'attention des maîtres d'ouvrage publics pour la négociation des rémunérations de maîtrise d'œuvre.

 

Ce guide donne des points de repère aux maîtres d'ouvrage pour une évaluation sommaire de l'enveloppe prévisionnelle à affecter aux honoraires de maîtrise d'œuvre qu'ils doivent provisionner dans leur programmation budgétaire. Cette estimation indicative leur est également nécessaire pour le choix de la procédure de consultation de la maîtrise d'œuvre et des formalités y afférentes qui peuvent varier lorsque certains seuils sont franchis.

 

La méthode proposée par le guide part d'une appréciation sur la complexité de l'ouvrage à réaliser : Un coefficient de complexité doit être fixé à l'intérieur d'une fourchette dont le point moyen et l'amplitude dépendent de la nature de l'ouvrage à réaliser. Ce coefficient de complexité vient moduler le taux d'honoraires dont les valeurs, dégressives en fonction de la masse des travaux, sont fournies par le guide.

 

En phase de consultation, lorsque celle-ci prévoit la possibilité d'une négociation sur les honoraires (ce qui est fortement recommandé par la MIQCP), la méthode, qui s'appuie sur une appréciation déclinée des facteurs de complexité, constitue aussi une aide utile à la négociation, même si à ce stade bien d'autres éléments sont à prendre en compte, notamment les diverses dispositions contractuelles qui vont fixer de façon précise le contenu et l'étendue de la mission confiée ainsi que les conditions d'exécution du contrat.

 

Ce guide ne disposait pas jusqu'à présent de version numérisée interactive. C'est chose faite avec cet outil numérique, qui s'appuie fidèlement sur les valeurs et données du guide. Comme le guide, il se veut simple et rapide à mettre en œuvre. Il n'a pas d'autre ambition que de fournir des points de repères aux maîtres d'ouvrage pour évaluer le coût prévisionnel d'une mission de base de maîtrise d'œuvre en bâtiment neuf, sans la mission EXE ni OPC. Le maître d'ouvrage peut compléter cette estimation de base en personnalisant des éléments de mission complémentaires ou supplémentaires, mais il doit alors les chiffrer lui-même.

 

L'outil est libre d'utilisation. Il permet à chacun, s'il le souhaite, de garder trace de ses simulations mais à la condition de s'être préalablement enregistré.

 

Lancer l'outil